Archives par mot-clé : 100GbE

8 avantages à préférer la fibre au câblage cuivre

Le câble fibre optique est l’un des supports de transmission les plus répandus, aussi bien pour les nouvelles installations de câblage que pour les extensions, notamment dans les applications de dorsale, de distribution horizontale et même de bureau. La fibre optique possède un certain nombre d’avantages par rapport au cuivre.

  1. Plus large bande passante

La fibre offre une bande passante plus étendue que le cuivre et ses performances sont normalisées au moins jusqu’à 10 Gbits/s. Plus de bande passante signifie que la fibre peut transporter davantage d’informations avec une plus grande fidélité que le fil de cuivre. Il faut garder à l’esprit que la vitesse de la fibre dépend du type de câble utilisé. La fibre monomode offre la plus large bande passante; sans exigences particulières.

Le câble 50 µm OM3 optimisé laser a une largeur de bande modale effective (EMB) de 2 000 MHz/km. Les câbles 50 µm OM4 optimisés laser ont une EMB de 4 700 MHz/km.

  1. Vitesse et distance

Comme le signal transporté sur la fibre optique est de la lumière, la perte en cours de transmission est très faible ; les données peuvent parcourir de plus grandes distances à des vitesses plus élevées. La fibre ne connaît pas la limite de 100 mètres propre aux câbles à paires torsadées (en l’absence de répéteur). Les distances sur fibre dépendent du type de fibre, de la longueur d’onde et du réseau. Ces distances peuvent varier entre 550 mètres en multimode à 10 Gbits/s, et 40 kilomètres sur fibre monomode.

  1. Sécurité

Vos données sont plus à l’abri avec un câblage fibre optique. La fibre ne rayonne pas et il est extrêmement difficile de s’y brancher en dérivation. En effet, tout branchement intrusif est facile à diagnostiquer car cela provoque une fuite de lumière hors du câble, ce qui conduire à la défaillance de tout le système. Si quelqu’un tente de violer la sécurité physique de votre système fibre optique, vous le saurez forcément.

Les réseaux fibre optique vous permettent également d’installer l’ensemble de votre électronique et de votre matériel à un emplacement central, plutôt que de disposer des sous-répartiteurs avec du matériel actif à travers tout le bâtiment.

  1. Immunité et fiabilité

La fibre optique offre une transmission extrêmement fiable des données. Elle est totalement insensible à de nombreux facteurs environnementaux qui ont un impact sur le câble cuivre. Elle est composée de verre, qui est isolant, donc aucun courant électrique ne peut la traverser. Elle est insensible aux interférences électromagnétiques et radioélectriques (EMI/RFI), à la diaphonie et aux problèmes d’impédance, entre autres. Vous pouvez sans problème tirer du câble fibre optique à proximité d’équipements industriels. Par rapport au cuivre, la fibre optique est également moins vulnérable aux écarts de température et peut être immergée dans l’eau.

  1. Conception

La fibre est très légère, mince et plus durable que le câblage en cuivre. Pour obtenir des vitesses plus élevées en utilisant un câble de cuivre, vous devez utiliser des câbles de catégorie supérieure qui ont généralement un diamètre plus grand, pèsent plus lourd et occupent davantage de place dans les chemins de câbles. Avec du câble fibre, il y a très peu de différence de diamètre ou de poids. De plus, le câble fibre optique présente des capacités de tirage jusqu’à 10 fois supérieures à celles du câble cuivre, selon le type particulier de câble. Sa petite taille le facilite les manipulations et il occupe beaucoup moins de place dans les conduites de câbles. Et la fibre est plus facile à tester que le câble cuivre.

  1. Migration

La prolifération des convertisseurs de média et la diminution de leur coût facilitent grandement la migration du cuivre vers la fibre. De tels convertisseurs fonctionnent de façon transparente et permettent de continuer à utiliser le matériel existant. Il est possible d’intégrer de la fibre optique dans des réseau au cours de mises à niveau planifiées. En outre, avec l’avènement des cassettes, des câbles et du matériel MPO multifibre à 12 et 24 brins, l’avenir des réseaux 40 GbE et 100 GbE semble plus ouvert.

  1. Terminaison sur site

Bien que la fibre demeure plus difficile à terminer que le cuivre, les progrès de la technologie ont rendu plus faciles la terminaison et l’utilisation de la fibre sur site. Les soudeuses optiques rapides à auto-alignement raccourcissent le temps nécessaire pour l’épissage sur site. Des guides d’alignement automatique assurent la précision. En outre, l’emploi d’amorces (pig-tails) de câbles les connexions de terrain encore plus rapides et plus faciles.

  1. Coût

Les coûts propres au câblage, aux composants et aux matériels fibre optique sont en baisse constante. Globalement, la fibre optique est plus chère que le cuivre à court terme, mais elle peut s’avérer moins onéreuse à long terme. De façon générale, la fibre optique est moins coûteuse à maintenir, améliore la disponibilité et nécessite moins d’équipements réseau. En outre, les progrès technologiques de la terminaison sur le terrain a également permis de réduire le coût de l’installation de la fibre.

Voici quelques ressources si vous êtes intéressé à en savoir plus sur la fibre:

Livre blanc : technologie fibre optique

Vidéo : Solution fibre rackable avec connecteurs MTP