Vision industrielle : contrôle à 100% de la ligne d’assemblage

La technologie de vision industrielle — processus d’inspection visuelle automatisé — a considérablement mûri et devient progressivement un outil indispensable en fabrication pour augmenter la qualité et la rentabilité. L’USB 3.0, a grandement contribué à cette croissance, avec son débit de 5 Gbits/s et sa capacité d’alimenter en énergie et d’envoyer des données sur la même ligne.

Qu’est-ce que la vision industrielle ?
La vision industrielle est un système automatisé d’inspection et d’analyse d’images pour des applications telles que le contrôle des processus. Elle prend automatiquement des photos pour inspecter les matériaux lors de leur passage sur la ligne d’assemblage.

D’autres applications de vision industrielle comprennent :

  • l’inspection des circuits imprimés,
  • l’inspection de flacons médicaux,
  • le guidage de robots et l’orientation des composants,
  • l’inspection de pièces moteur.

La vision industrielle utilise une petite caméra industrielle et des lumières montés à proximité d’une ligne d’assemblage pour prendre des photos de produits lors de leur passage. Les images sont alors analysées par le logiciel pour déterminer si les divers aspects du produit sont conformes aux tolérances de spécifications. Par exemple, si une étiquette est mal placée, la bouteille sera rejetée. Tout cela se fait à des vitesses incroyablement élevées, de l’ordre de quelques fractions de seconde.

Il y a des années, les systèmes de vision industrielle étaient très coûteux, de l’ordre de centaines de milliers de dollars. Mais au cours des 15 dernières années, les progrès technologiques ont fait baisser le coût de la vision industrielle vers le bas, ce qui en fait une solution pratique pour le contrôle qualité à 100%. De plus, la vision industrielle voit le coût de sa mise en œuvre diminuer constamment alors que les capacités technologiques augmentent.

La vision industrielle est maintenant un outil indispensable pour l’assurance qualité, le tri et la manutention dans tous les secteurs d’activité, y compris l’électronique, la transformation des aliments, les produits pharmaceutiques, l’emballage, l’automobile, etc. C’est un moyen économique pour s’assurer qu’un produit hors spécifications soit rejeté. La vision industrielle peut servir à inspecter la géométrie, le positionnement, l’emballage, l’étiquetage, l’étanchéité, la finition, la couleur, le motif, le code à barres et presque tout autre paramètre auquel vous pouvez penser.

USB 3.0 et la vision industrielle
USB 3.0 apporte un certain nombre d’avantages aux systèmes de vision industrielle. En raison de son débit de 5 Gbits/s, dix fois supérieur à USB 2.0, il élimine les problèmes de stabilité et de faible latence pour la transmission d’images et de contrôle de la caméra. USB 3.0 permet la transmission de vidéo en plus haute résolution, avec un rafraîchissement plus rapide, sans perte de qualité.

En outre, le bus USB 3.0 transmet données et alimentation sur la même ligne. La puissance est suffisante pour alimenter une caméra sans se soucier d’une prise ou d’un câble d’alimentation séparé.

En outre, par rapport aux anciens systèmes, l’USB 3.0 est plug-and-play, ce qui facilite le remplacement des caméras et d’autres matériels comme des extenders USB 3.0 et d’autres dispositifs.

À consulter :

Sélecteur de produits USB

Laisser un commentaire